vendredi , 21 juillet 2017
En Bref
5 conseils pour privatiser votre vie sur Facebook

5 conseils pour privatiser votre vie sur Facebook



J’ai récemment constaté la prolifération d’un nouveau type de page Facebook qui sont prêt à tout pour créer le « buzz » autour d’eux. Ces derniers se servent notamment des photos ainsi que des informations personnelles des autres membres (de la même communauté) pour en faire des  histoires, des montages (photos) ou pire encore des diffamations. Je pense bien sûr à des pages comme « Cupidon », « Djib Gossip », « Ta sœur est une bombe » et j’en passe (J’ai volontairement omis de mettre les liens vers ces pages pour éviter de leur faire une publicité supplémentaire). Ils utilisent, modifient et interprètent les photos des autres usagers sans aucune autorisation.

La Faute à qui?

Ce genre d’aventure nous rappelle encore une fois que nos profils sur les réseaux sociaux tels que Twitter, Facebook ou encore le Cloud ne nous appartiennent pas. Je vais reprendre une phrase de @Korben qui résume un peu mon état d’esprit actuel et que vous devriez graver à tout prix :

TOUT CE QUE TU METTRAS EN LIGNE, TU DEVRAS LE CONSIDÉRER COMME PERDU ET PUBLIC À TOUT JAMAIS. BORDEL.

L’objectif de ce billet est de vous rappeler quelques règles de sécurité essentielles à adopter sur Facebook, par rapport à vos informations personnelles, vos photos ou encore vos publications.

1. Prendre conscience de l’état de vos statuts : Depuis les changements récents du réseau, il est important d’imprimer dans vos têtes que vos statuts sont automatiquement régler sur « public ». Alors, a moins que voulez faire passer un message à votre ex qui vous a unfriend, vous devez reteindre l’accès en se rendant dans « Privacy Settings ».

2. Vos photos vous appartiennent : Lorsque vous publiez une photo de vous, il faut savoir (oui vraiment!!) que vous envoyez une photo qui vous appartient dans un serveur qui ne vous appartient pas. Avez-vous payé un centime pour ouvrir votre compte Facebook? Non! Pouvez-vous prétendre, avec certitude, que cette photo sera traitée avec toute la confidentialité et la prudence qui se doit? Non!

« Non, c’est mon compte à moi, il me suffit juste de restreindre l’accès des photos et le tour est joué! » – Voilà le genre de réflexion qu’il faut éviter à tout prix. Rien ne vous appartient sur vos profils en ligne, que ce soit vos emails, vos statuts sur Facebook, vos tweets etc… Rien de rien ! Autant éviter de mettre des photos compromettantes (pour votre carrière et votre vie sociale).

Et n’oubliez pas de restreindre les accès des photos !

J’ai entendu plusieurs personnes dire sur Facebook, « On a piraté mon compte Facebook et on a copié tous mes photos » alors qu’en réalité, les photos de ces personnes étaient disponibles, public et open pour tout le monde. Un petit click  droit et hop la photo se retrouve sur mon bureau…

3. Tourner sept fois la souris avant de cliquer sur « Publier » : Encore une fois, vous n’êtes pas chez vous sur Facebook, et encore moins dans un réseau privé dont vous êtes le seul maître à bord. Eviter de poster des statuts qu’on pourrait utiliser contre vous un de ses jours (surtout si vous avez des centaines d’amis).

4. Bloquer les applications et les sites qui « espionnent » via les paramètres de confidentialité > « publicités, applications et sites Web » aussi bien pour les « applications que vous utilisez » que l’option « comment les autres transmettent vos informations aux applications qu’ils utilisent‎ ».

5. Désactiver l’identification automatique du visage (Tag) : Pour faire cela, il vous suffit de se rendre dans les paramètres de confidentialité puis sur « journal et identification ». Croyez-moi, cela vous évitera plein de souci à l’avenir.

Et enfin, n’oubliez pas de vérifier régulièrement le niveau d’exposition de votre compte en se rendant sur « contrôler la confidentialité que de ce que vous publiez ».

Non, je ne suis pas un parano mais par contre je peux vous assurer que les quelques règles simple ci-dessous vous éviteront des très mauvaises surprise à l’avenir.

Source : Eredigital

A propos de Rahim Nour

Une information, une correction, un complément ou une proposition ? Envoyez nous un mail à contact@djibcenter.com
Scroll To Top